La banquise à Sophie

Rêves réalisés

Découvrez le blog d’une grande sœur qui couve tendrement sa fratrie et plus particulièrement sa sœur Sophie, 18 ans, qui vit avec la mucoviscidose. Lucie, l’aînée d’une famille formidable qui a vécu le rêve de Sophie à l’unisson en s’évadant, ensemble, au cœur de la magie d’une banquise, d’une mer de glace et d’icebergs à quelques encablures du Pôle Nord.

20.04.17 : Cette date marque le début de la réalisation du rêve de ma petite sœur Sophie : marcher sur la banquise.

Toute la famille et notre génialissime accompagnante Karen débarquent au Svalbard, archipel norvégien au milieu de l’océan arctique, à mi-chemin entre le cercle polaire et le Pôle Nord. Départ de Zürich, escale à Oslo qui nous permet une visite express de la zone portuaire de cette magnifique capitale, puis trois heures de vol qui nous conduiront à notre destination finale : Longyearbyen, capitale la plus septentrionale au monde. 

Dès notre arrivée, à minuit passé, le dépaysement est total, car ici le soleil ne se couche pas d’avril jusqu’en août ! Le soleil de minuit nous permet donc de découvrir les sommets enneigés qui nous entourent et les petites maisons colorées qui forment la ville.

Après une courte nuit, visite de ce lieu totalement inédit et atypique, où les motoneiges remplacent la plupart des voitures. En fin d’après-midi, c’est le début de l’expédition : après avoir bravé la tempête de neige et marché durant une bonne heure, nous atteignons une grotte glaciaire souterraine que nous avons la chance de pouvoir visiter. Nous avons l’air de vrais spéléologues avec nos casques et nos lampes frontales. La visite nous émerveille tous, on se sent tout petit à l’intérieur de ce géant de glace même si la grotte est étroite. Le retour à la civilisation se fait sans trop de difficultés malgré les bourrasques de vent et la neige.

Le lendemain, tout le monde se lève  déjà tout excité par la journée qui nous attend ! Notre guide vient nous chercher afin que nous puissions nous équiper pour une découverte de la banquise en motoneige ! Après avoir enfilé une combinaison, des bottes et des gants bien chauds, nous enfourchons nos véhicules du jour non sans une petite touche d’appréhension face à ces engins. En quelques minutes, nous quittons Longyearbyen et nous retrouvons au milieu de gigantesques plaines enneigées, bordées de montagnes pointues. Le paysage est époustouflant, le soleil est au rendez-vous et le trajet se déroule (presque) sans encombre.

Nous traversons des moraines, longeons des lacs glacés, croisons parfois la route d’autres groupes de motoneiges, puis, c’est la banquise qui apparaît, la vraie ! Nous ne voyons pas le bout de cette immense plaine gelée qui s’étend depuis le pied du glacier.

C’est ici, sur le rêve de Sophie, que nous nous arrêtons pour manger. Tout le monde est émerveillé dans ce cadre exceptionnel, où nous nous sentons seuls au monde et extrêmement privilégiés de pouvoir vivre de tels instants. Après avoir dégusté la nourriture lyophilisée et quelques biscuits, la balade continue. De loin, nous apercevons un phoque qui se prélasse sur la glace, au milieu des icebergs figés par l’hiver. Et comme cette journée n’en finit plus d’être parfaite, nous avons la chance de voir un ours polaire, dévorant sa proie, ne nous prêtant aucune attention. Chacun est impressionné par cette rencontre avec le plantigrade.

Après presque 200 kilomètres de motoneige, notre périple se termine en fin de journée, bien que le soleil brille encore dans le ciel. C’est la tête pleine de souvenirs, le dos en compote mais le sourire jusqu’aux oreilles et après avoir mangé un bon filet de renne que nous posons la tête sur l’oreiller, encore euphoriques de toutes ces émotions.

Je n’ai pas les mots pour décrire le bonheur de voir ma sœur pouvoir réaliser son rêve et d’avoir en plus eu la chance de partager ces moments avec elle. C’est un privilège qui n’a pas de prix, et je ne remercierai jamais assez toutes les personnes qui ont rendu cette aventure possible. Merci Etoile Filante, Karen, Jocelyne, Papa, Maman, Tom, et Sophie, pour ces moments inoubliables et inestimables.

Lucie, la grande sœur de Sophie

Retour