Un rêve pour des rêves …

Actions de soutien

Le rêve de Sophie Collet est devenu réalité, celui de pouvoir participer à un Marathon. Quelle magie d’être sur la ligne de départ, avec des milliers de personnes, voulant tous arriver à passer la ligne d’arrivée, chacune et chacun à son rythme. Après deux kilomètres, certaines personnes marchaient, dur d’arriver au bout dans ces conditions. Toutefois, l’important est de participer. Voici la lettre que Sophie nous a envoyée après son expérience :

Avant de prendre part à cette belle aventure, j’ai dû me préparer, notamment mon genou, à tenir le coup sur une telle distance. Après plusieurs mois de physio et une année d’entraînement, le jour J est là. La tension est à son comble, plusieurs sentiments m’envahissent : si je n’y arrivais pas, si mon genou me lâche au bout de 20 km, quel plaisir de pouvoir franchir la ligne d’arrivée.

Dans les blocs de départ, ça bouge, ça trépigne, il y a tellement de monde que le départ se fait en marchant, après quelques centaines de mètres, c’est parti. Quelle joie d’être au milieu de tout ce monde ! Sur tout le long du parcours, des spectateurs nous encouragent, temps très agréable pour la course à pied, quelle chance. Au 21 km, j’aperçois mon mari au bord de la route, cela m’encourage encore plus. Mes jambes supportent bien, je continue sur ma lancée. Vers le 34ème km, le dos commence à me faire mal, des fourmis dans les deux bras me contraignent à marcher.

Je puise mon courage, en pensant aux enfants pour qui je cours, à mes proches et mes amis m’ayant soutenue ces derniers mois. J’essaie de courir à nouveau, c’est très dur de devoir relancer les foulées. Le mental prend le dessus, ça va aller, je désire passer la ligne d’arrivée le mieux possible. Il me reste plus que 4 km. Les douleurs m’obligent à ralentir le rythme et continuer en marchant un moment. A quelques centaines de mètres de la ligne d’arrivée, j’aperçois mon frère et sa famille, soutien qui m’apporta l’énergie pour terminer en courant, à franchir cette ligne d’arrivée tant désirée.

La Fondation Etoile filante apporte cette énergie et ce soutien pour que d’autres puissent aussi réaliser leurs rêves et je suis heureuse d’avoir pu y contribuer à ma manière. Je profite de remercier tous les donateurs (les dons s’élève à 1420 francs) qui ont soutenu ce rêve.

Retour